L'Oasis le plus amusant du Pérou

Huacachina est considéré comme l'oasis le plus grand du Pérou.

Autour de la lagune ont été construits des maisons et des hôtels durant les années vingt du siècle dernier, transformant le lieu en l’une des stations thermales les plus selectes de la zone. Avec le temps, ont proliféré les entreprises qui effectuent des tours sur les monumentales dunes qui entourent l’oasis. Elles offrent la possibilité de glisser depuis leurs hauteurs sur une planche de «sandboard». Les voitures des sables ou Buggys qui transitent sur les dunes de Huacachina sont de véritables bijoux d’ingénierie mécanique artisanale. Elles transportent jusqu’à douze passagers grâce à leurs puissants moteurs V8 fabriqués par l’industrie automobile américaine dans les années cinquante et soixante.

Si vous avez peu de temps pour voyager au Pérou, je vous recommande de filer à Ica depuis Paracas dans le premier bus de la matinée pour pouvoir visiter les entrepôts de vin et de Pisco.

Une fois fini le tour des vignobles, prenez la direction de Huacachina. Le meilleur tour étant celui de 16h grâce aux effets de la lumière du soleil couchant. Le tour se termine aux alentours de 18h, ce qui vous permet de partir en taxi à la gare pour saisir le bus de 19h qui va à Nazca et arrive à 21h. Vous pouvez dormir à Nazca et à 8h le lendemain matin, vous pouvez prendre l’avion pour survoler les lignes de Nazca. Si la route que vous suivez est sud-nord (vous venez d’Arequipa, Cuzco, Puno ou Tacna) alors je vous recommande de prendre le bus de 7h pour aller à Paracas, où vous pourrez dormir et effectuer le tour des Îles Ballestas le lendemain à 8h. Si vous êtes de ceux qui aiment la bringue et que vous avez le temps, alors vous pouvez aussi passer une nuit festive à Huacachina.

Huacachina est situé à moins de 5km d’Ica. Vous pouvez venir en taxi depuis n’importe quel endroit d’Ica pour à peu près 10 soles. Les tours coûtent environ 60 soles, plus une taxe touristique de 4 soles qui est à payer avant d’accéder à la zone des dunes, une fois assis dans le buggy. Si vous avez un appareil photo avec des objectifs changeables, je vous recommande de le protéger en le mettant dans un sac en plastique à l’intérieur de son sac de transport fermé. Il y a des jours où le vent souffle fort et le sable fin vole et rentre partout et peut abîmer votre appareil.

Il vaut mieux prévoir de la protection solaire, de l’eau et des lunettes de soleil.