Parapente

Vol au-dessus des collines et des falaises face au Pacifique

Le vol à Supay face à la falaise près de la Cathédrale est hallucinant. La zone est divisée en trois parties.

En décollant vers la gauche il y a un long versant peu prononcé, vers la droite il y a une colline avec un mur vertical d’environ trente mètres de hauteur et la plage en bas, jusqu’à la « Cathédrale ». Passé la Cathédrale y a des falaises sans plage pour atterrir. C’est un vol sûr, facile et d’une grande beauté.
Pour arriver à Supay il faut prendre la direction du mirador de la Cathédrale. Depuis la route principale, environ 100 mètres avant d’arriver au mirador, il y a une déviation vers la gauche. Le décollage se situe à côté du parking, bien qu’il soit possible de décoller depuis presque n’importe quel point de la colline.

Si vous y aller le matin, le plus probable c’est que vous décolliez avec peu de vent, si c’est le cas, décollez à côté du parking. Si le vent est un peu fort, descendez vers le milieu de la colline où il souffle moins. Quand vous verrez que la mer commence à se couvrir de mousse, c’est le signal qu’il faut s’éloigner de la pente vers la mer et rester voler au-dessus de la plage. Si le vent continue d’augmenter atterrissez sur la plage, s’il se maintient stable vous pouvez continuer d’en profiter mais toujours en surveillant que vous ne volez pas vers l’arrière, en quel cas vous devriez atterrir. Les atterrissages, si vous n’êtes pas expert, se font avec accélérateur et oreilles loin de la pente. Pour les vols de l’après-midi le vent va en baissant et on peut faire du top landing.

Rappelez-vous qu’il y a deux rotors, du décollage vers la droite à environ vingt mètres avant la butte et en arrivant à la Cathédrale. Pour éviter celui de la droite séparez-vous de la pente juste après avoir décollé. Faites très attention aux rotors des deux côtés de la Cathédrale, quand vous arrivez à la butte allez vers la mer pour éviter la turbulence. Prenez en compte que suivant la direction du vent les rotors seront plus ou moins forts.

Supay est adéquat pour les pilotes débutants grâce à la grandeur des parcours, les décollages sont faciles et les zones sont libres de dangers grâce à l’absence de lignes électriques, de véhicules, de maisons, d’arbres… Mais le lieu est aussi parfait pour les pilotes experts de Wagga. Des marques comme Ozone ou Airwave ont rodé leurs spots de lancement dans ce lieu et ce n’est pas pour rien, c’est une ballade !

Il est possible d’y arriver en taxi, ça coûte environ 70 soles si vous désirez que le chauffeur vous attende pour revenir, sinon ça coute à peu près 30 soles. On peut aussi revenir en marchant par la route sur un chemin presque plat d’environ deux heures, bien que je ne vous le recommande pas après avoir volé, à cause du vent, du soleil ou de l’obscurité. C’est un lieu sûr et il n’y a généralement pas de problème pour revenir avec des inconnus à qui il reste de la place.

La majeure partie du temps ce sont des touristes à qui il reste de l’espace. Si vous y allez avec votre propre voiture, quand vous la garez, assurez de la laisser fermée et sans objet de valeur en évidence. Ce n’est pas que le lieu soit dangereux mais je sais qu’il y a déjà eu quelques vols.

Faites votre réservation

Champs obligatoires*